Macarons…

28 avril 2011

Bonjour!

je vous ai manqué? Parce que vous oui, beaucoup! 

Je ne sais pas si vous lisez d’autres blogs culinaires, mais si il est une recette que toute blogueuse digne de ce nom se doit d’avoir essayé au moins une fois, et d’en avoir parlé sur son blog, c’est les macarons. Moi, je suis plutôt du genre à penser que les macarons, comme la glace, les croissants, ou la pâte feuilletée, il vaut mieux les acheter tout fait. Je préfère toujours quelquechose fait maison mais certaines recettes sont trop longues à faire, nécessitent trop de matériel, ou d’autres sont carrément trop difficiles à réaliser. Et il me semblait que les macarons rentrent dans ces trois catégories la fois.

Mais voilà, justement ma soeur (oui, celle qui faisait ses yaourts elle-même) m’a offert il y a quelques mois une boite de mélange industriel pour macarons tout fait, arguant justement que pour le temps passé et les complications, il valait mieux finalement ajouter deux oeufs à une poudre que passer 5 heures dans sa cuisine pour strictement le même résultat (oui, elle a remisé sa yaourtière à la cave et achète maintenant ses yaourts au supermarché comme une personne civilisée).

Et voilà qu’il y a trois mois, à l’occasion d’un pot avec quelques personnes forts sympathiques, j’ai décidé de confectionner des macarons au chocolat avec le mélange tout fait. Eh bien je dois vous dire que comme promis sur l’emballage, c’est très facile, et plutôt bon! Cette histoire pourrait s’arrêter ici et tout irait bien, je serais la seule blogueuse de France à écrire un article sur des macarons lyophilisés. Mais voilà, j’ai eu tellement de compliments sur ces macarons, que figurez-vous que je n’ai même pas eu le courage de dire d’où il venaient! La honte.

-« Quel talent! Il sont vraiment délicieux ces macarons! »

-« Incroyable! mais donc t’as tamisé toute la farine? »

-« Wow! Mais c’est pas hyper dur à faire les macarons? »

Imaginez la déception de tout le monde si j’avais annoncé qu’il viennent du supermarché, que je les avais faits le matin même, non pas en me levant à l’aube, mais parce que ça m’a pris 1/4 d’heure!! Pas possible. J’ai donc hoché la tête, rougissant quand on me complimentait (de gêne, bien sur, pas de modestie), et remercié tout le monde. Rentrée chez moi, je me suis donc retrouvée confrontée à cette obligation: Pour ne pas être d’une traîtrise totale, il fallait que j’apprenne à faire des macarons maison, et que j’y parvienne!  Mon mensonge serait moins grave, puisque j’aurais pu faire ces satanés macarons si j’avais voulu, voyez la logique?

Je me suis donc attelée à la tâche, jurant de ne pas sortir de ma cuisine tant que je ne serait pas parvenue à un résultat satisfaisant. Eh bien figurez-vous que j’y suis arrivez du premier coup! Avec une recette Marmiton! Je comprends maintenant que le plus grand exploit de cette recette n’est pas technique, mais tout simplement d’avoir 4 heures devant soi sans rien de prévu et assez place dans sa cuisine pour étaler l’équivalent de 3 mètres carrés de papier sulfurisé. Inutile de dire que le meilleur endroit pour étaler tout ce bazar est sur le sol. Donc pas de chat qui se promène, pas d’enfants, pas d’homme dans les parages qui voudrait traverser la cuisine pour attraper une bière dans le frigo. Enfin, tout ça pour dire que le mythe des macarons difficiles à faire, c’est du flan, c’est juste, disons,… enquiquinant.

Tiens tiens, on dirait que je suis devenue une vraie blogueuse culinaire, non?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :