Chers amis,

c’est bien en retard que je vous présente quelques photos prises à l’occasion d’un week end près de Deauville. Au menu: moules de bouchot (marinières, je les préfère très simples), tripes à la mode de Caen (que j’ai goutées pour la toute première fois, pas mal du tout), et puis incontournable gigot pascal. Rassurez-vous, je n’ai pas mangé tout ça toute seule! Et puis petite balade sur « les Planches » qui n’est pas une boite de nuit mais tout simplement le chemin recouvert de … eh bien de planches, qui borde la plage. Quoi? Vous ne me ferez pas croire que  j’étais la seule à l’ignorer.


Un petit mot encore pour vous dire que je suis bien triste de ne pas passer plus de temps à alimenter ce journal gourmand. Deux raisons à cela: figurez-vous que j’ai trouvé un travail, un vrai, et qu’il m’occupe beaucoup en ce moment. Et puis deuxième raison: pour pouvoir profiter longtemps de toutes les merveilles gourmandes du monde sans ressembler bientôt à Maïté, je me suis trouvée poussée à me mettre à la diète temporairement. Essayez donc d’animer un blog culinaire en étant au régime! … Hum … OK, moi,je relève le défi!

A bientôt les amis!

Cabaret

25 février 2010

Il n’y a pas si longtemps, mes amis Hortense et Antoine ont donné un diner somptueux. Imaginez: vingt personnes assises déguisées en danseuses, commissaires, gangsters, dans un décor drapé de velours rouge, des plumes dans des cadres anciens, le tout éclairé à la bougie. Au menu: gigot de sept heures, confit et délicieusement fondant, et trio de purées (pommes de terre, carottes, brocoli).

Not long ago, my friends Hortense and Antoine organised a fabulous dinner. Just imagine: twenty people, all disguised as dancers and gangsters, in a setting draped in red velvet, feathers in ancient frames, in a soft candlelight. The menu: seven hour lamb leg (yes, indeed, it is cooked for seven whole hours!), deliciously soft and purée trio (potatoes, carrots, brocoli).

Je ne résiste pas à l’envie de vous montrer une photo d’Antoine, notre maître de cérémonie. Il s’était laissé pousser les favoris pour l’occasion. Spectaculaire.

I do not resist to the temptation of showing you a picture of our master of ceremonies Antoine. He had let his sideburns grow for the occasion. Spectacular.

Let’s celebrate!

3 février 2010

Qu’y a-t-il de mieux que le foie gras maison fait par ma mère pour fêter mon anniversaire? euh, rien je crois!

What is the best thing I could ask for to celebrate my birthday? My mother’s home-made foie gras, of course!

Tea time

2 décembre 2009

Plantation de thé Boh dans la région des Cameron Highlands au nord de la Malaisie. Magique.

Boh tea plantations in the northern Malaysian region of the Cameron Highlands. Magical.